Destination universités  >  Blogue Plein feux  >  Études en ville ou en région? Qu’est-ce qui vous convient le mieux?

Études au Québec

Études en ville ou en région?
Qu’est-ce qui vous convient le mieux?

Êtes-vous fait pour la vie d’étudiant(e) dans un grand centre urbain, ou au contraire seriez-vous plus à l’aise en région? Ce bref résumé de leurs avantages respectifs vous aidera à faire le meilleur choix pour vous.

Les atouts de la grande ville           

Un grand centre urbain comme Montréal présente bien des avantages. Outre la diversité des établissements universitaires dans les deux langues, elle vous séduira par sa population issue de cultures variées.

Les étudiants étrangers sont nombreux à opter pour une université dans un grand centre, afin de pouvoir profiter au maximum de tous les atouts de leur pays d’accueil. Si vous êtes l’un d’entre eux, vous ne serez pas seul et pourrez partager vos expériences et échanger des trucs et conseils.

Il en va de même pour les étudiants québécois, dont plusieurs quittent leur région natale pour suivre un programme universitaire dans une ville d’importance. Au bout du compte, les vastes agglomérations constituent des pôles qui attirent des gens du reste de la province, du Canada et même des quatre coins du monde. Dépaysement garanti!

Par ailleurs, une vie culturelle intense vous attend, sans parler des nombreuses occasions de loisirs et de sorties. Cette vie trépidante s’accompagne toutefois de moments plus calmes, puisqu’au Québec les centres urbains vous offrent de vastes espaces verts où il fait bon faire du vélo, du jogging, parcourir les sentiers en raquettes ou en ski de fond en hiver.

À cela on peut ajouter un réseau de transport en commun qui vous permettra de vous déplacer facilement partout en ville, et ce sans avoir à vous procurer une automobile.

Les avantages des régions

Même dans des zones plus excentrées, le Québec propose des universités de calibre aux étudiants. La qualité de l’enseignement y est tout aussi excellente que dans les grands centres. Certaines institutions ont aussi développé des spécialités qui les distinguent et ont tissé des liens avec d’autres établissements de formation ailleurs dans la province.

Étudier en région permet d’évoluer dans un milieu moins anonyme que celui d’un grand centre urbain. Dans une agglomération plus petite et à échelle humaine, il peut ainsi être plus aisé de nouer des contacts. Les universités en région font d’ailleurs beaucoup pour mieux faire connaître les atouts de leur environnement à ceux qui viennent s’y installer, ce qui aide à faciliter l’intégration.

Autre atout des zones plus excentrées : un coût de la vie moindre et plus abordable. Le logement, mais aussi les loisirs pèseront moins lourd dans votre budget, tout un avantage quand nos ressources sont limitées.

Même si la culture et ses attraits sont aussi bien présents en région, le contact avec la nature occupe une bonne place. Situés parfois à quelques minutes à peine des agglomérations, forêts, lacs ou fleuve offrent à ceux qui souhaitent les explorer une foule de possibilités. Cette proximité incite à profiter des activités de plein air, à sortir des sentiers battus et à découvrir de nouveaux horizons. Une sortie en ski de fond à l’heure du dîner ou une fin de semaine en camping au bord de l’eau… Avouez que ça fait rêver!